Navigation – Plan du site
2012

Emmanuel Saulnier : condition d’existence

Anaïs Rolez
Emmanuel Saulnier : condition d’existence

Paris : Ed. du Regard, 2012, 139p. ill. en noir et en coul. 25 x 18cm, fre/eng

Bibliogr. Index

ISBN : 9782841052936. _ 32,00 €

Texte d’Amaury Da Cunha, Doris von Drathen

Haut de page

Texte intégral

1Bien que l’ouvrage soit consacré aux dernières œuvres de l’artiste, cette monographie apporte des indications sur ce qui nourrit tout l’œuvre d’Emmanuel Saulnier et ce à quoi il répond. Parce que cela ne concerne pas uniquement l’art et qu’il est difficile d’en parler, les auteurs proposent deux textes (en français et anglais) fort différents et complémentaires, entrant en résonance avec les nombreuses photographies d’œuvres du sculpteur. Amaury Da Cunha propose le récit des paroles échangées avec l’artiste (« L’Infatigable », p. 7 / « Indefatigable », p. 81). Il rend compte de ses influences, de ses valeurs, de ses quêtes et de ses rencontres. Il révèle des chemins parmi les œuvres connectées à la fragilité de l’intime. Le lecteur comprend alors pourquoi il est illusoire d’essayer de saisir ce qui a lieu : l’espace entre l’œuvre et la vie étant par essence indéfini. Doris von Drathen au travers d’une analyse plus scientifique de l’art d’Emmanuel Saulnier rappelle que ses sculptures déploient inlassablement le fait d’être à la fois des phénomènes lumineux et des présences corporelles. L’historienne de l’art a par ailleurs conçu en 2005 une théorie qu’elle nomme « iconologie éthique ». Il s’agit d’une méthode critique basée sur l’approche anthropologique. Ici aussi, elle dépasse l’approche purement formaliste des sculptures. Doris von Drathen procure une portée philosophique à l’œuvre d’Emmanuel Saulnier qu’elle conçoit, entre autres, comme la conception d’une existence humaine toujours dépendante d’une situation, une philosophie existentielle de la situation, proche de celle de Karl Jaspers, et un peu plus que cela. Son texte fournit de nombreuses références utiles et propose de multiples liens.

2L’ouvrage apporte ainsi des grilles de lecture nouvelles sur le travail de l’artiste (né en 1952), en particulier sur ses recherches sur le geste, la parole, la présence, l’espace, le corps. Il permet de comprendre d’une autre manière la question de la transparence comme profondeur ; interrogeant la condition d’existence toujours dans la relation avec le contexte.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anaïs Rolez, « Emmanuel Saulnier : condition d’existence », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 juin 2014, consulté le 30 avril 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/8213

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org