Navigation – Plan du site
2012

Gleizes-Metzinger : du cubisme et après

Anthony Saudrais
Gleizes-Metzinger : du cubisme et après

Paris : Beaux-arts de Paris les éditions : L'Adresse, musée de la Poste ; Lodève : Musée, 2012, 163p. ill. en noir et en coul. 27 x 20cm, fre/eng

Bibliogr. Biogr.

ISBN : 9782840563686 _ 20,00 €

Préf. de Mauricette Feuillas. Textes de Christian Briend, Peter Brooke, Gladys Fabre, Serge Fauchereau

Haut de page

Texte intégral

1A l'occasion du centenaire de l'essai Du « Cubisme » d'Albert Gleizes et de Jean Metzinger, le Musée de la Poste et le Musée de Lodève organisent une exposition consacrée aux deux artistes, dont le catalogue conserve un témoignage utile à tous. Car, il faut bien le reconnaître, qui connaît réellement les œuvres de Gleizes et Metzinger, souvent relayées au second plan ? L’ouvrage permet de redécouvrir les deux peintres dont les écrits ont estompé la création picturale pourtant foisonnante. On pourra lire un entretien avec Serge Fauchereau, par Josette Rasle, à propos de la littérature critique sur le Cubisme. S. Fauchereau y constate l'injuste hiérarchie entre les peintres cubistes : « [...] d'une acceptation des idées reçues qui, il y a trente ans, me faisait considérer comme très secondaires des peintres comme Jean Metzinger ou Maria Blanchard, ou ignorer complètement Souza Cardoso ». Peter Brooke (« Du Cubisme, les débuts du modernisme », pp. 17-27) insiste sur la liberté picturale provoquée par la disparition du point de fuite et la perspective unique dans le Cubisme. Il rappelle par ailleurs l'intérêt de Metzinger pour les mathématiques. Christian Briend (« Un Tadem cubiste », pp. 29-42) étudie les corrélations et les différences entre les deux artistes, qu'il éclaire d'extraits de leur correspondance et d'articles de revues. Gladys Fabre, en 1998, a écrit un texte, ici repris, sur L'Oiseau bleu (1913) de Metzinger. Les nombreuses reproductions d’œuvres facilitent la compréhension des trajectoires qui ont uni, et par la suite dispersé, les deux artistes -Gleizes se tournant de plus en plus vers l'abstraction et, a contrario, Metzinger allant vers la figuration.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anthony Saudrais, « Gleizes-Metzinger : du cubisme et après », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/5357

Haut de page

Auteur

Anthony Saudrais

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org