Navigation – Plan du site
2015

De Kandinsky à Kapoor : les chemins de l’abstraction : collections du musée des beaux-arts de Nantes

Alexandre Dupont
De Kandinsky à Kapoor : les chemins de l’abstraction : collections du musée des beaux-arts de Nantes
De Kandinsky à Kapoor : les chemins de l’abstraction : collections du musée des beaux-arts de Nantes

Les Sables d’Olonne : Musée de l’Abbaye Sainte-Croix ; Nantes : Musée des beaux-arts de Nantes, 2015, 103p. ill. en coul. 23 x 22cm, (Cahiers de l’Abbaye Sainte-Croix)

ISBN : 9782913981542. _ 25,00 €

Préf. de Blandine Chavanne. Textes d’Alice Fleury, Claire Lebossé, Gaëlle Rageot-Deshayes

Haut de page

Texte intégral

1L’exposition De Kandinsky à Kapoor : les chemins de l’abstraction au musée de l’Abbaye Sainte-Croix (Les Sables-d’Olonne) illustre une véritable volonté pour le musée des beaux-arts de Nantes de valoriser son fond de peintures abstraites. En ce sens, le catalogue d’exposition participe pleinement de ce mouvement, en soulignant la spécificité nantaise de sa politique d’acquisition d’œuvres contemporaines dans le paysage muséal national.

2Quatre textes explorent sous différentes approches ces quelque quatre-vingt années d’abstraction picturale circonscrites entre 1924 pour Gegenklänge (Accords opposés) de Vassily Kandinsky et Sister Piece of When I am Pregnant réalisée en 2005 par Anish Kapoor. Le premier texte signé par Blandine Chavanne, directrice du musée des beaux-arts de Nantes, survole l’activité artistique liée à l’abstraction dans la ville au cours du XXe siècle. Le rôle prépondérant du collectionneur Gildas Fardel est notamment souligné. Claire Lebossé (p. 9) se consacre à traiter de l’abstraction géométrique corrélatif de l’émergence d’un art non-objectif. Ce regard évoque notamment le travail de Jean Gorin, (profondément marqué par le néoplasticisme de Piet Mondrian), Victor Vasarely ou François Morellet. Sur l’autre versant, Alice Fleury (p. 17) nous propose une exploration des collections sur le thème de la peinture gestuelle. La mise en avant de Joan Mitchell est fondamentale dans le lien qu’elle permet avec l’Expressionnisme abstrait et l’action painting américaine. Gaëlle Rageot-Deshayes (p. 23) dans un dernier texte, rend compte du dynamisme des formulations, des expérimentations et des propositions artistiques périphériques ou transversales de l’abstraction après 1945. Un effort nécessaire pour rendre compte d’une diversité et d’une pluralité qui dépasse la dualité entre géométrie et lyrisme.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alexandre Dupont, « De Kandinsky à Kapoor : les chemins de l’abstraction : collections du musée des beaux-arts de Nantes », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 01 juin 2016, consulté le 16 août 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/17523

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org