Navigation – Plan du site
Portraits

Portrait. Martin Beck

Benoît Buquet
Traduction(s) :
Portrait. Martin Beck

Texte intégral

Martin Beck, Panel 1 - Social Abstraction, 2008, C-Print

Martin Beck, Panel 1 - Social Abstraction, 2008, C-Print

© Martin Beck

  • 1  Cf. Half Modern, Half Something Else (Charles Jencks, The Language of Post-Modern Architecture, Fi (...)

1Après des études en Autriche, Martin Beck (né en 1963 à Bludenz) se défait très vite d’une quelconque spécificité du médium pour se diriger vers une pratique intermédiale se réclamant d’une forme d’art contextuel. Aujourd’hui situé à New York, Beck aime se confronter à la fabrique de l’histoire et à l’archive. Il ne cesse d’interroger des moments singuliers de la culture visuelle, désireux de réfléchir leurs dimensions sociales et politiques, assumant ainsi une perspective critique. Le résultat se donne à voir sous forme de dispositifs, parfois exigeants, toujours subtils pour qui voudrait s’y investir ; son dernier livre, The Aspen Complex, est en cela exemplaire1.

  • 2  Martin Beck, About the Relative Size of Things in the Universe, Utrecht ; Londres : Casco ; Four C (...)
  • 3  Voir par exemple : Beck, Martin. « Alternative: Space », in Julie Ault (éd.), Alternative Art New (...)
  • 4  Ault, Julie, Beck, Martin. Installation (22 août-12 novembre 2006), Vienne : Secession, 2006
  • 5  Ault, Julie, Beck, Martin. Critical Condition: Ausgewählte Texte im Dialog, Essen : Kokerei Zollve (...)

2Plusieurs figures historiques liées aux champs du design et de l’architecture (Herbert Bayer, George Nelson, Charles et Ray Eames, Charles Jencks2, Reyner Banham) sont fréquemment convoquées afin de mettre à jour les ambiguïtés qui les traversent. L’artiste a pris conscience que la partition modernisme/post-modernisme s’avère souvent une simplification trop binaire, masquant un certain nombre de gouffres qu’il appartient d’explorer. Grâce aux quelques photographies qu’il nous reste d’une exposition, Beck recrée par exemple une structure modulaire en métal mise au point par George Nelson en 1948. Elle s’intègre aux propres expositions de Beck et matérialise à elle seule les possibilités du display en tant qu’instrument social d’agencement et d’ordonnancement des objets et de leurs usagers, telle une « abstraction sociale ». StrucTube porte des éléments de communications ou devient le sujet même d’une vidéo. « The modular exhibit system and its emblem, the connector joint, are at the heart of a paradox that continuously haunts modernity’s utopias: they liberate as they regulate and they regulate as they liberate »3 (Beck). Contributeur irrégulier pour les revues Springerin (Vienne) et Texte zur Kunst (Berlin), Martin Beck est également le signataire de plusieurs textes au sein d’ouvrages collectifs4. Clairement marquée par l’héritage de Michel Foucault et celui des cultural studies (en particulier Lawrence Grossberg), l’écriture fait partie intégrante de sa pratique artistique. Son travail s’apparente plus généralement à un vaste (re)déploiement du sens qui trouve à s’exprimer pleinement dans la « forme exposition ». Il convient d’ailleurs d’insister sur l’étroite collaboration qu’il mène depuis plus d’une décennie avec Julie Ault (co-fondatrice et membre de Group Material de 1979 à 1996). En 2006, l’exposition qu’ils proposent au Palais de la Sécession est simplement appelée Installation5. Ce titre n’a rien d’anodin tant l’installation s’impose comme le format le plus intimement lié à la pratique curatoriale. Le livre Critical Conditions6 permet de revenir sur les différents niveaux d’implication individuelle et collective et offre certainement la meilleure entrée en matière pour qui souhaiterait prendre connaissance de la production de Beck. Comment les utopies associées à la modernité se déplacent-elles, s’instrumentalisent-elles, se transforment-elles ? Que peuvent nous dire les fragments du passé sur notre régime de visualité contemporain ? Autant de questions que Martin Beck ne cesse de poser.

Haut de page

Notes

1  Cf. Half Modern, Half Something Else (Charles Jencks, The Language of Post-Modern Architecture, First, Second, Third, Fourth, Fifth, Sixth, and Seventh Editions), New York : Florian Pumhösl, 2003

2  Martin Beck, About the Relative Size of Things in the Universe, Utrecht ; Londres : Casco ; Four Corner Books, 2007

3  Voir par exemple : Beck, Martin. « Alternative: Space », in Julie Ault (éd.), Alternative Art New York. A Cultural Politics Book for the Social Text Collective, New York ; Minneapolis ; Londres : The Drawing Center ; University of Minnesota Press, 2002, pp. 249-279

4  Ault, Julie, Beck, Martin. Installation (22 août-12 novembre 2006), Vienne : Secession, 2006

5  Ault, Julie, Beck, Martin. Critical Condition: Ausgewählte Texte im Dialog, Essen : Kokerei Zollverein, 2003

Haut de page

Table des illustrations

Titre Martin Beck, Panel 1 - Social Abstraction, 2008, C-Print
Légende © Martin Beck
URL http://critiquedart.revues.org/docannexe/image/5699/img-1.png
Fichier image/png, 3,0M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Benoît Buquet, « Portrait. Martin Beck », Critique d’art [En ligne], 40 | 2012, mis en ligne le 01 novembre 2013, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/5699 ; DOI : 10.4000/critiquedart.5699

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org