Navigation – Plan du site
Ouvrages collectifs

Le Texte de l’œuvre d’art : la description

Giovanni Careri
Référence(s) :

Le Texte de l’œuvre d’art : la description, Strasbourg : Presses Universitaires ; Colmar : Musée d’Unterlinden, 1998

Texte intégral

1La description est “l’introduction à une meilleure visibilité de l’œuvre d’art singulière”, écrit Roland Recht dans la préface de cet ouvrage collectif. Ceci différencie, à ses yeux, l’approche de l’histoire de l’art de celle de la philosophie et de l’esthétique. De fait, la description est toujours plus ou moins nouée à la narration et à l’interprétation. Cependant, quand elle est pratiquée avec “art”, elle se charge de la partie la plus délicate de l’opération interprétative, celle qui doit rendre compte du travail spécifique des formes, ou plutôt celle qui doit “mettre en travail” le visuel par le biais du langage. Vasari, Bellori, Diderot, Longhi, Greenberg, Marin ont été de grands descripteurs, des auteurs qui ont su fondre dans leur écriture analyse et description. L’analyse de la description nous livre souvent plus d’informations sur la pensée d’un historien de l’art, que ses déclarations de méthode. C’est le cas de la description du Retable d’Issenheim par F-C. Lersé, étudié par Recht, ainsi que des textes analysés par C. Michel, M-C. Heck, C. Peltre, L. Baridon et E. Michaud. D’autres contributions concernent des inventeurs de méthodes descriptives pour l’histoire de l’art : Cesare Ripa (par A. Roy), Giovanni Morelli (par M. Guédron). Le recueil ne se limite pas à la peinture puisqu’il comprend des travaux sur la description de l’architecture et des contributions très intéressantes sur le pouvoir descriptif de la photographie et du cinéma.

2Dans “Malaise de la description. Grünewald et Francis Bacon”, S. Lecoq-Ramond rend compte de la résistance opposée à la description par l’art moderne et contemporain. Elle essaie de décrire à son tour le triptyque de 1944 de Bacon à partir des entretiens accordés par l’artiste. A la suite de Jean Clair, elle introduit dans son analyse des images de Ripa et des monstres tirés d’un article publié par Rudolph Wittkower dans le Journal of the Warburg and Courtauld Institutes. Elle reproduit aussi une célèbre photographie prise par Sam Hunter dans l’atelier de l’artiste en 1950, qui représente un collage d’images : des photographies de Himler et de Goebbels, le portrait de Baudelaire par Nadar, le Penseur de Rodin, la page arrachée d’un livre où l’on reconnaît la reproduction du Portement de la Croix de Grünewald. Ce singulier montage d’images nous renvoie à l’Atlas de la Mémoire mis au point par Aby Warburg entre 1916 et 1929. Là aussi des images disparates et anachroniques se répondent, s’interprètent et se “décrivent” l’une l’autre, transformant de façon radicale le rapport entre langage et image. Comme la plupart des autres textes réunis dans ce recueil (actes des deux journées d’études organisées par L’Institut d’Histoire de l’Art de Strasbourg et par la Société Schongauer), la contribution de S. Lecoq-Ramond se présente comme un travail en cours. L’ensemble du livre est traversé par un palpable esprit d’ouverture et de recherche. On y trouve plus d’hypothèses que de thèses, ce qui donne une image très vivante du groupe de chercheurs de l’Université de Strasbourg.

3Le livre jouit d’une mise en page et d’une qualité d’impression exceptionnelles, il comprend une section générale, une partie consacrée au Retable d’Issenheim et une sorte d’addenda sur la fonction descriptive du portrait de Hans Belting. Il s’agit d’un texte très dense, parfois un peu hermétique, mais riche de suggestions inattendues.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Giovanni Careri, « Le Texte de l’œuvre d’art : la description », Critique d’art [En ligne], 13 | Printemps 1999, mis en ligne le 29 mars 2012, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/2510

Haut de page

Auteur

Giovanni Careri

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org