Navigation – Plan du site
2016

Gérard Titus-Carmel, Au vif de la peinture, à l’ombre des mots

Rodolphe Cosimi
Au vif de la peinture, à l’ombre des mots
Gérard Titus-Carmel, Au vif de la peinture, à l’ombre des mots

Strasbourg : L’Atelier contemporain, 2016, 735p. 20 x 16cm

Bibliogr.

ISBN : 9791092444445._ 30,00 €

Préf. de Roland Recht

Haut de page

Texte intégral

1C’est aux éditions L’atelier contemporain que vient d’être récemment publié un conséquent recueil de plus de 700 pages réunissant l’intégralité des écrits sur l’art du peintre Gérard Titus-Carmel, dont la préface est assurée par l’historien d’art et critique Roland Recht. Des premières notes d’atelier datant de 1971 à des textes récents de 2015 qui ont été consacrés à des peintres proches, des essais aux entretiens qui ont été accordés dans la presse spécialisée et dans les magazines d’art, ce « pavé », de prime abord intimidant, se lit pourtant allègrement et témoigne résolument d’une profonde et incontestable activité théorique du peintre, à travers une écriture à la fois intense et vitale. De précieux éclaircissements sur sa propre pratique picturale et graphique sont ainsi rendus possibles grâce à l’apport de ce grand nombre de textes qui interrogent des œuvres du passé, notamment celles d’Edvard Munch, de Bram Van Velde, de Pablo Picasso, de Pierre Siméon Chardin ou encore de Jean-Pierre Pincemin. Sollicitant l’histoire même de la peinture, ce recueil fera accéder le lecteur au travail de l’artiste dans toute son ampleur, d’une façon singulière. Car tout comme une exposition pourrait reconstruire les multiples aspects de la pensée de Gérard Titus-Carmel, ce qu’il nous confie ici invite idéalement dans un parcours de réflexion, dont chaque mot résonne dans son œuvre peinte et gravée. Si ces questionnements cherchent à élucider, grâce aux mots renvoyant au geste, l’essence même de la peinture et de la gravure, ces pages conduiront le lecteur à la découverte d’une somme érudite et produite sur quarante-cinq années. A la croisée de la peinture et de l’écriture, l’auteur restitue généreusement et entre les lignes une continuité dans ses activités au cœur de l’atelier. Un entretien avec Marik Froidefond sur la question du devenir de la beauté clôt ce corpus qui ne manquera pas de ravir les lecteurs, qu’ils soient amateurs ou avertis.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rodolphe Cosimi, «  Gérard Titus-Carmel, Au vif de la peinture, à l’ombre des mots », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 novembre 2017, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/23536

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • Revues.org