Navigation – Plan du site
2016

Miquel Barceló : portraits/autoportraits

Rodolphe Cosimi
Miquel Barceló : portraits/autoportraits
Miquel Barceló : portraits/autoportraits

Paris : Mare & Martin, 2016, 191p. ill. en noir et en coul. 25 x 21cm

ISBN : 9791092054644._ 35,00 €

Sous la dir. de Brice Castanon-Akrami, Cécile Vincent-Cassy. Textes de Juan Carlos Baeza Soto, Jaume Reus, Thibault Boulvain, Arnaud Genon, Martine Heredia, Enrique Juncosa, Frédéric Prot, Marie-Laure Bernadac, Anne Longuet Marx, Eliseo Trenc

Haut de page

Texte intégral

1L’art du portrait et de l’autoportrait chez Miquel Barceló est présenté dans cet intéressant ouvrage qui vient d’être récemment publié par les éditions Mare & Martin, et par le biais duquel le lecteur pourra enrichir sa connaissance sur l’œuvre et l’artiste majorquin, internationalement reconnu et ce, au gré de différentes approches. L’idée de poser la question de la figure et de l’altérité, en réunissant les collaborateurs occasionnels de l’artiste – qu’ils soient romanciers, poètes, cinéastes, chorégraphes, photographes – confère à l’ouvrage un intérêt singulier où les représentations de Miquel Barceló sont perçues, comme l’indiquent les auteurs Cécile Vincent-Cassy et Brice Castananon-Akrami, dans un « va-et-vient constant entre le portrait par et chez Barcélo et le portrait de Barcélo, […] [qui] l’ont travaillé comme matière de leur propre création » (p. 10). Un ensemble de contributions et d’entretiens alimente ce livre bien illustré et rigoureux, tout en questionnant successivement l’identité des modèles, la porosité tant entre les genres que les sujets, le réseau d’expériences liées en grande partie à la manipulation de la matière mais aussi à des emprunts sur lesquels repose la peinture de l’artiste. Un chapitre explicite également la place fondamentale du portrait aussi bien dans les carnets effectués qu’au travers des voyages (Marie-Laure Bernadac, « Carnets d’Afrique : autoportrait de Miquel Barceló, p. 125-131). Etant donné que la première des voies qui a conduit Miquel Barceló au portrait est sans conteste celle de la photographie, ce livre regroupe un ensemble de clichés réalisés par plusieurs artistes, notamment ceux de Jean-Marie Del Moral, d’Oscar Fernandez Orengo, de François Halard et encore d’Agnès Varda, qui s’inscrivent dans une sorte de confrontation des regards, agissant sur les spécificités du portrait photographique. Des textes consacrés à l’autoportrait jusqu’à ceux qui conduisent le lecteur aux portraits à l’eau de Javel – qui font indéniablement songer à la photographie surréaliste –, l’ouvrage interroge tour à tour les champs abordés par ce peintre « pluriel » qu’est Miquel Barceló, au travers de sa peinture, de la céramique, des œuvres monumentales, des œuvres graphiques, des dessins mais également des œuvres photographiques, filmiques et littéraires. Cet ouvrage donnera au lecteur les clés nécessaires à l’appréhension de cette œuvre virtuose.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rodolphe Cosimi, « Miquel Barceló : portraits/autoportraits », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 20 novembre 2017, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/23534

Haut de page

Droits d'auteur

EN

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • Revues.org