Navigation – Plan du site
Portraits / Portraits

Julien Prévieux

Raphaële Jeune
Traduction(s) :
Julien Prévieux
Statactivisme : comment lutter avec des nombres
Statactivisme : comment lutter avec des nombres

Paris : La Découverte : Zones, 2014, 270p. ill. 21 x 14cm

ISBN : 9782355220548. _ 18,00 €

Sous la dir. d’Isabelle Bruno, Emmanuel Didier, Julien Prévieux

Haut de page

Texte intégral

Julien Prévieux. Droits réservés, 2014

  • 1  During, Elie. “Contre-emplois”, Julien Prévieux : gestion des stocks / back up, Lyon : Adera, 2009 (...)

1Comme le suggère Elie During dans Gestion des stocks1, monographie consacrée à l’artiste Julien Prévieux en 2009, ce dernier est un maître dans l’art du « contre-emploi ». Il fait usage de formes, d’outils, de données, de récits que lui offre un réel inépuisable pour en pénétrer l’ambivalence et les logiques de sujétion : à commencer par son plus proche instrument, son corps, qu’il mesure littéralement, dans ses premières vidéos (Crash Test et Roulades, 1998), aux aspérités de son environnement immédiat par des gestes rescapés de l’enfance, dont il tire l’audace insouciante et brute. Par la suite, cette attitude de résistance « au naturel » aborde des univers plus abstraits, comme l’économie, les politiques sécuritaires ou la digitalisation du monde. Décryptage arbitraire d’écrits économiques (A la recherche du miracle économique, 2006), transformation en tableaux modernistes de couvertures de livres scientifiques (FAQ, 2007), appropriation du design d’un superordinateur de surveillance pour un coin repos (Have a Rest, 2007), ou encore tricotage « mains » de pulls par des professionnelles à partir de simulations informatiques de situations sociales déviantes (D’octobre à février, 2010), Julien Prévieux joue subtilement avec les mécanismes aliénants de production de sens et de normes, les évidant, les destructurant, les surjouant, ou les réincarnant dans des pratiques manuelles. Il en ressort une tonalité joyeusement subversive, sur fond d’une analyse sans concession des mécanismes de quantification et de contrôle de nos existences.

2Dans ses derniers travaux, il explore les instruments de capture et de modélisation du geste corporel au service de l’économie et des techniques de contrôle, qui s’immiscent dans les mouvements infimes du corps et de la psyché. En écho lointain avec ses premières influences, les performances de Vito Acconci, Barry Le Va ou Chris Burden, il se rapproche du champ chorégraphique pour faire danser ces dispositifs et animer, dans une sérialité hypnotisante, des gestuelles brevetées pour technologies numériques (What Shall We Do Next ?, 2011) ou réinstaurer une corporalité vivante avec des interprètes virtuoses (Patterns of Life, 2015).

  • 2  Voir la note de lecture publiée sur l’ouvrage dans ce numéro de Critique d’art.

3Si l’on interroge Julien Prévieux sur ses influences, il évoquera plutôt la sociologie, l’économie et la philosophie que l’art, et au premier chef des auteurs avec lesquels il collabore, comme Grégoire Chamayou (Théorie du drone, 2013) ou Emmanuel Didier (Statactivismes, 2014)2, mais aussi d’autres comme Frédéric Lordon, Luc Boltanski ou Saskia Sassen. Pour autant, certains historiens de l’art inspirent son travail : citons Hans Belting qui propose une anthropologie des images au-delà de l’approche historique, ou Peter Osborne qui redéfinit la notion même d’art contemporain.

  • 3  www.previeux.net

4Apprécions enfin le fait que le travail de Julien Prévieux, malgré son inscription dans un circuit économique (galeries, éditeurs), reste d’accès gratuit sur son site3 : on pourra ainsi télécharger sa monographie et visionner les versions intégrales de ses vidéos. Cette libéralité s’accorde avec l’usage abondant que fait l’artiste des ressources disponibles sur Internet et témoigne de la cohérence de sa démarche.

Haut de page

Notes

1  During, Elie. “Contre-emplois”, Julien Prévieux : gestion des stocks / back up, Lyon : Adera, 2009, p. 7-16

2  Voir la note de lecture publiée sur l’ouvrage dans ce numéro de Critique d’art.

3  www.previeux.net

Haut de page

Table des illustrations

Légende Julien Prévieux. Droits réservés, 2014
URL http://critiquedart.revues.org/docannexe/image/21183/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 2,8M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Raphaële Jeune, « Julien Prévieux », Critique d’art [En ligne], 46 | Printemps/Eté 2016, mis en ligne le 20 mai 2017, consulté le 26 mai 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/21183 ; DOI : 10.4000/critiquedart.21183

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org