Navigation – Plan du site
Catalogues monographiques

Robert Filliou : l’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art ; Robert Filliou : génie sans talent

Bertrand Clavez
Référence(s) :

Robert Filliou : l’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art, Québec : Ed. Intervention, 2003, 69p. ill. 31 x 23cm, (Inter éditeur)

Robert Filliou : génie sans talent, Ostfildern-Ruit : Hatje Cantz, 2003

Texte intégral

  • 1 Robert Filliou, Nîmes : Musée d’art contemporain, 19 oct. 1990-3 janv. 1991

1Près de quinze ans après la rétrospective1 de 1991, l’intérêt d’une exposition Robert Filliou était devenu manifeste tant l’importance de son travail s’est imposée. L’accrochage de l’exposition à Villeneuve-d’Ascq, coproduite avec les musées de Barcelone et Düsseldorf, constitue un magnifique hommage à la profonde légèreté de cette œuvre. Grâce à l’exploitation des divisions du lieu, multipliant niches et petits espaces, les œuvres les plus ténues transcendent leur fragilité et livrent toute leur charge poétique.

  • 2 Rappelons le catalogue raisonné Robert Filliou, éditions et multiples paru en 2003 (voir la notice (...)
  • 3 L’approche “chronologico-théorico-bibliographique” du catalogue de la rétrospective de 1991 déblaya (...)

2Cette réussite est l’occasion de publier plusieurs ouvrages sur R. Filliou2 dont le catalogue Robert Filliou, génie sans talent. Celui-ci offre une iconographie riche, centrée sur les œuvres plutôt que sur les performances, soutenue par des textes de spécialistes dont certains furent également  des proches (Jean-Clarence Lambert, Jean-Hubert Martin). Néanmoins, malgré une érudition indéniable, comme l’article très fouillé de Heike Van Den Valentyn sur R. Filliou à Düsseldorf, on pouvait espérer davantage qu’un discours introductif à la vie et l’œuvre de l’artiste, puisque des publications antérieures avaient déjà réalisé ce débroussaillage3.

  • 4 L’on se prend à rêver, par exemple, d’une édition des lettres de R. Filliou à Roger Tabanou dont un (...)

3L’ouvrage constitue cependant une excellente invitation à l’univers de R. Filliou, en accord avec les textes liminaires des sections du catalogue qui offrent des approches particulièrement claires des principaux concepts de R. Filliou et se révèlent de précieuses clés pour la compréhension des œuvres. Souhaitons que les actes de la journée d’études organisée par le musée en février 2004 seront publiés et permettront aux mêmes auteurs de faire connaître leurs approches scientifiques et théoriques4.

4Le Recueil de textes choisis par Richard Martel et l’équipe d’Inter au Québec est plus en accord avec la pensée de R. Filliou et avec les pratiques éditoriales de Fluxus : à travers les mots de l’artiste, le lecteur se fraie un itinéraire au sein de son œuvre. Bien entendu, de nombreux textes ont déjà été publiés, et nous regrettons d’ailleurs que les mentions d’origine ne soient pas référencées, mais l’articulation générale de textes différents (poésies, scénarii, notes, déclarations etc.) les éclaire d’un jour nouveau —renchéri par une abondante iconographie. Ce parti pris a-critique, à défaut d’être didactique, permet de s’immerger dans la pensée et la poésie de R. Filliou. Après tout, ainsi que le notait J-H. Martin : « L’œuvre de Filliou serait-elle si hermétique qu’elle demanderait encore une exégèse ? » —en particulier lorsque ses principaux concepts sont aussi l’objet de ses plus beaux textes, et que ses plus belles trouvailles poétiques sont écrites directement sur ses œuvres.

Haut de page

Notes

1 Robert Filliou, Nîmes : Musée d’art contemporain, 19 oct. 1990-3 janv. 1991

2 Rappelons le catalogue raisonné Robert Filliou, éditions et multiples paru en 2003 (voir la notice n°113, p.76 dans Critique d’art n°22)

3 L’approche “chronologico-théorico-bibliographique” du catalogue de la rétrospective de 1991 déblayait largement le terrain.

4 L’on se prend à rêver, par exemple, d’une édition des lettres de R. Filliou à Roger Tabanou dont un choix émouvant fut lu par Michel Tabanou lors de cette journée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bertrand Clavez, « Robert Filliou : l’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art ; Robert Filliou : génie sans talent », Critique d’art [En ligne], 23 | Printemps 2004, mis en ligne le 23 février 2012, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/1768

Haut de page

Auteur

Bertrand Clavez

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • Revues.org