Navigation – Plan du site
2014

Alexandre Castant, Ecrans de neige : photographies, textes, images (1992-2014)

Yann Ricordel
Ecrans de neige : photographies, textes, images (1992-2014)
Alexandre Castant, Ecrans de neige : photographies, textes, images (1992-2014)

Trézélan : Filigranes, 2014, 158p. 24 x 17cm

Bibliogr. Index

ISBN : 9782350463049. _ 20,00 €

Avec la participation de Christian Gattinoni, Jean-Marc Lalanne, Iwona Tokarska-Castant. Et des entretiens avec Jean-Marc Huitorel, Philippe Mairesse, Roger Pic, Marc Trivier

Haut de page

Texte intégral

1L’impression générale, très positive, qui persiste à la lecture du livre d’Alexandre Castant est celle d’une écriture passionnée. Cette dernière va de pair avec une autre passion étroite pour des sujets variés (le son, le cinéma, la vidéo et l’image virtuelle), même si ce recueil réunit les écrits de l’auteur sur la photographie depuis les années 1990. Alexandre Castant a volontairement été pris dans le mouvement d’un débat, qui s’est peut-être aujourd’hui un peu tari et qu’Ecrans de neige vient réactiver. L’exposition Passages de l’image au Centre Pompidou en 1990 en avait été un temps fort. Suivant cette idée de prise avec l’actualité, l’auteur, et il y insiste dans une introduction où il s’attache à faire vivement comprendre l’état d’effervescence dans lequel il a conduit son travail, revendique l’appellation de journaliste plutôt que celle de critique. Il faut recevoir ce mot dans la lignée d’un Blaise Cendrars (dont il est question dans le livre s‘agissant des portraits de l‘écrivain par Robert Doisneau), de ces journalistes voyageurs qui vont chercher l’information à la source (il faut noter un nombre non négligeable d‘entretiens) s’imprégnant d’ambiances et restituant tout cela avec style.

2Le titre, ouvert dans ses significations, peut s’interpréter comme l’état métaphoriquement hypnotique dans lequel un auteur attaché à scruter l’art de son temps a pu se trouver devant un téléviseur qui ne soit pas réglé sur un canal précis, donnant à voir un nuage brownien de points blancs et noirs, qui concentre la totalité des images. Le parti pris est donc, et je ne fais que paraphraser l’introduction (« Les Provisoires », p. 10-16), celui d’une disparité, dont la table des matières non didactique est le reflet. Hors de question donc de chercher des réponses définitives, mais plutôt de se nourrir d’une pensée en construction. A charge du lecteur de repérer les questions qui ont occupé l’auteur, et d’observer leurs évolutions, au gré de lectures, de visites d’expositions qui sont autant d’expériences vécues. Le premier chapitre (« L’Image, le monde », p. 17-43) rassemble des textes rendant généralement compte d’aspects de la révolution et de ses lendemains. Ils témoignent de la conscience qu’a l’auteur de l’investissement idéologique de l’image et de son appropriation par des individus qui, par la photographie, le film documentaire ou encore la radiophonie, tentent d’y voir clair face à des situations complexes, qui tentent d’instiller des alternatives aux régimes dominants, de conserver la mémoire d’une époque, ou encore d’interroger l’identité liée à une histoire et à un territoire. Il faut relever ici les pages excellentes sur un documentariste parti trop discrètement et trop rare sur nos divers écrans : Robert Kramer. Dans un second temps (« Les Passagers », p. 45-126), et comme pour trancher avec la première partie, l’auteur familier de Roland Barthes explore plus abstraitement la parenté poétique ou poïétique du texte et de l’image, deux domaines où le sens circule, où les tropes se font et se défont au gré des associations. Enfin se trouve abordée la question de l’immatérialité du son et de l’image, principalement vidéographique et virtuelle (« L’Invisible », p. 127-142).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yann Ricordel, «  Alexandre Castant, Ecrans de neige : photographies, textes, images (1992-2014) », Critique d’art [En ligne], Toutes les notes de lecture en ligne, mis en ligne le 15 novembre 2015, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/15517

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org