Navigation – Plan du site
Livres et catalogues
Livres collectifs

Jeux d’exposition : pratique et théorie de l’exposition

Elitza Dulguerova
Référence(s) :

Jeux d’exposition : pratique et théorie de l’exposition, Nîmes : Ecole supérieure des beaux-arts, 2010

Texte intégral

  • 1  Natacha Pugnet, Figures d’artistes, Paris : Archibooks, 2008, (Voix)

1Plutôt que d’aborder l’histoire des modalités de mise en vue ou le discours visuel de l’accrochage, cet ouvrage collectif réfléchit à l’exposition depuis les pratiques artistiques et met l’accent sur la question du « je », rappelant ainsi qu’une exposition est une configuration dialogique et non seulement spatiale, un ensemble de positions discursives dont l’interaction dans l’espace public dessine la place de l’œuvre comme de son auteur. La coordinatrice scientifique, Natacha Pugnet, poursuit ici son enquête sur le décentrement du pouvoir de l’artiste dans les pratiques contemporaines basées sur la procédure, la performance, l’appropriation ou l’autofiction1. Les dix contributions énoncent les points de vue variés de critiques d’art, universitaires, artistes ou commissaires.

  • 2  Son texte est publié en deux versions : abrégée en français, intégrale en espagnol.

2L’exposition désigne dans certains projets l’ouverture à l’espace public, à la fois comme objet et destinataire de l’œuvre. Edouard Boyer exhibe, en les troublant, les régimes de représentation non-artistiques (statistiques, imagerie criminelle ou médiatique, publicité). Un espace public contradictoire, tissé par les relations entre corps et régi par la distance, émerge des mises en scène du tiers intrus de Blanca Casas Brullet ou des réflectogrammes que collecte Joan Fontcuberta2, ces photographies de personnes devant un miroir publiées sur les réseaux d’échanges sociaux en guise de premier pas vers un autre tout aussi virtuel. La figure de l’auteur apparaît souvent inachevée, multipliant les rôles et prothèses dans les performances de Nathalie Talec, requérant l’aide d’un double animal dans les exemples cités par Fabien Faure ou la médiation d’une technologie dans les enquêtes de Carine et Elisabeth Krecké. L’exposition se définit alors de façon minimale par le regard de l’autre, qui crée et assure la représentation de soi.

3Pensée dans son sens restreint, l’exposition engage l’autorité du commissaire. Si Jean-Marc Huitorel revient sur sa propre expérience, alors que Jérôme Glicenstein opte pour une taxinomie des différentes postures curatoriales, l’essai de Simone Menegoi désarçonne le débat sur les effets d’émulation entre artistes et commissaires en rappelant que l’exposition constitue la « modalité privilégiée » de plusieurs pratiques artistiques contemporaines qui, dans la filiation de la critique institutionnelle et de l’art appropriationniste, reposent sur l’organisation d’objets préexistants. Pour distinguer ce régime d’art de celui de la création originale, il propose le concept de « créativité de second degré » (p. 43).

4La lecture de ce livre stimulant laisse entendre que l’intérêt pour l’exposition en art contemporain est corollaire à la crise ou « mort  de l’auteur ». Il est dommage que l’introduction n’élabore pas cette hypothèse et n’offre pas de positionnement clair sur l’étendue de la notion d’exposition, faute de quoi celle-ci se trouve parfois assimilée à la mise en scène, alors même que l’étude de ses enjeux institutionnels, économiques et politiques aurait pu nourrir la réflexion sur le décentrement de l’autorité de l’artiste.

Haut de page

Notes

1  Natacha Pugnet, Figures d’artistes, Paris : Archibooks, 2008, (Voix)

2  Son texte est publié en deux versions : abrégée en français, intégrale en espagnol.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Elitza Dulguerova, « Jeux d’exposition : pratique et théorie de l’exposition », Critique d’art [En ligne], 38 | Automne 2011, mis en ligne le 16 février 2012, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/1515

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • Revues.org