Navigation – Plan du site
Livres collectifs

Franck Scurti : Home-Street-Museum

Patricia Brignone
Référence(s) :

Franck Scurti : Home-Street-Museum, Dijon : Les Presses du réel, 2010, (Monographies)

Texte intégral

1On peut considérer l’œuvre de Franck Scurti comme emblématique d’un type de pratiques artistiques contemporaines, au sein desquelles les situations du quotidien semblent une invitation à penser la possible représentation d’expériences subjectives. L’imposant ouvrage qui lui est consacré (tant par son épaisseur que par son format) richement illustré d’images pleine page d’œuvres en situation, alternant avec des reproductions de croquis préparatoires, fait une large place au contexte de création et aux processus chers à l’artiste. Celui-ci, attentif aux déclencheurs de tous ordres, énonce ce ressort artistique avec simplicité : « le travail c’est aussi des hasards. Tous les jours il se passe quelque chose, mais pas forcément de grandes choses ».

  • 1 Davila, Thierry. « Le Détaillant », Franck Scurti : Home-Street-Home, Dijon : Les Presses du réel, (...)
  • 2 Gauthier, Michel. « Franck Scurti ou la politique du curseur », op. cit., pp. 166-240
  • 3 Frank Scurti, Sept à sept, Paris : Ed. Janninck, 2005

2Thierry Davila1 dans un texte particulièrement fouillé, soulignant l’importance paradoxale du détail infime, rapproche pertinemment cette attention du kairos grec, le moment opportun saisi ; l’occasion en somme. En lien avec ces captures nées de cette « logique de l’ordinaire », du « non-remarquable», T. Davila compare la figure de celui qu’il nomme « le détaillant » à celle d’autres flâneurs, arpenteurs des villes modernes, mouvantes, multiples, saisis par l’attraction du banal ou des « objets sans grandeur » (de Charles Baudelaire —tel que l’a analysé Walter Benjamin— à Guy Debord, en passant par les dadaïstes et les surréalistes). Cette démarche, visant à « la promotion au rang d’objet esthétique d’une portion du monde dont ce n’était pas la vocation première », Michel Gauthier2 l’envisage sous l’angle de la « conversion opérale » (à la suite du ready-made duchampien) et s’attache à la notion de « réification sculpturale de l’objet quotidien », notant la dynamique contradictoire opérée avec succès par Franck Scurti. Cet incessant va-et-vient entre la dégradation et la valorisation esthétiques, au-delà de sa connotation artistique d’ordre plastique, s’avère être une leçon de regard, un « parti pris des choses, et les moins distinguées, que Scurti dit avoir appris en lisant Francis Ponge ». Et Michel Gauthier de rappeler en note l’intérêt de l’artiste pour cette qualité héritée qu’est l’acuité du regard : « Ponge m’a appris à regarder les objets, à les analyser, à les perdre en eux-mêmes, puis à les réévaluer »3.

  • 4 Javault, Patrick. « Plan de situation », Franck Scurti : Home-Street-Home, op. cit., pp. 8-50

3Plus largement, Patrick Javault4 place ces occurrences de travail sous le signe de la vie envisagée comme art, selon l’idée de « se mettre en situation » qu’il qualifie d’« affaire de responsabilité », avec un accent mis sur le côté « frondeur » de la démarche de Franck Scurti. L’on se plaît à retrouver cette disposition d’esprit, reflet d’une pensée en mouvement perpétuel, jusque dans le choix même du titre de l’ouvrage : « Home-Street-Museum », à l’image de ces jeux de circonvolutions, mais aussi de transmutations, de regard et de pensée combinés.

Haut de page

Notes

1 Davila, Thierry. « Le Détaillant », Franck Scurti : Home-Street-Home, Dijon : Les Presses du réel, 2010, pp. 70-111

2 Gauthier, Michel. « Franck Scurti ou la politique du curseur », op. cit., pp. 166-240

3 Frank Scurti, Sept à sept, Paris : Ed. Janninck, 2005

4 Javault, Patrick. « Plan de situation », Franck Scurti : Home-Street-Home, op. cit., pp. 8-50

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patricia Brignone, « Franck Scurti : Home-Street-Museum », Critique d’art [En ligne], 36 | Automne 2010, mis en ligne le 16 février 2012, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/1497

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org