Navigation – Plan du site
Livres et catalogues
Catalogues monographiques

John Baldessari from life

Vincent Pécoil
Référence(s) :

John Baldessari from life, Nîmes : Carré d’art ; Paris : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 2005

Texte intégral

1Un catalogue rétrospectif de plus sur John Baldessari, pour un artiste qui en aligne déjà un nombre conséquent. Mais celui-ci a deux particularités : il est en anglais et en français, et contient des republications d’articles ou d’entretiens anciens. Une épreuve de rattrapage réussie, en somme, sur un artiste de tout premier plan, dont les dernières nouvelles éditoriales venaient du passionnant (mais non traduit) et hautement recommandable Jack Goldstein and the CalArts Mafia de Richard Hertz (Minneola Press, 2003), qui permet de saisir l’importance décisive de John Baldessari sur toute une génération d’artistes de la Côte Ouest des Etats-Unis.

2Le catalogue qui accompagne la rétrospective organisée par Marie de Brugerolle au Carré d’art à Nîmes est dense : des images de pièces qui, pour certaines ont été peu reproduites auparavant, mais surtout (pour les deux tiers) une série de textes et d’entretiens permettant de se faire une idée très représentative du travail de l’artiste de ses débuts à aujourd’hui, des premières peintures aux photomontages (si on peut les appeler ainsi) les plus récents en passant par un index des films réalisés dans les années 1970. Parmi les textes critiques, celui de la commissaire propose un panorama de l’ensemble de l’œuvre, tissant des liens entre les premiers travaux et les plus récents, et articule de manière convaincante les différentes facettes de sa recherche. Robert Storr, dans son rôle, bavarde avec distinction sur quelques pages, tandis que Philippe-Alain Michaud propose une relecture précise de l’ensemble du travail à la lumière du cinéma – de ses procédés et de son emprise sur la culture contemporaine. La traduction du texte de John Miller initialement paru dans Artscribe complète de manière fouillée et rigoureuse ce dernier essai. Les entretiens avec l’artiste, dont un inédit avec John C. Welchman, sont tous plus intéressants les uns que les autres (les interviews plus anciennes sont des conversations republiées, avec Christian Boltanski [1994], Gary Simmons [1998] et Liam Gillick [1995]). A ce sommaire déjà très riche viennent s’ajouter la republication de notes de l’artiste, et deux courts textes de Douglas Gordon et Lawrence Weiner, significatifs de l’importance non démentie du travail de Baldessari au cours du temps et sur des artistes de générations différentes.

3Un livre très complet, au final, destiné à devenir une référence incontournable en attendant un hypothétique catalogue raisonné, le seul petit regret qu’on puisse exprimer tenant au déséquilibre entre la partie textes et la section portfolio, qu’on aurait pu souhaiter un peu plus importante.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vincent Pécoil, « John Baldessari from life », Critique d’art [En ligne], 27 | Printemps 2006, mis en ligne le 14 février 2012, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/1273

Haut de page

Auteur

Vincent Pécoil

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d’art

Haut de page
  • Logo Les Archives de la critique d’art
  • Revues.org