Navigation – Plan du site
Livres et catalogues
Livres par auteur

Marc, Franz. Ecrits et correspondances

Elitza Dulguerova
Référence(s) :

Marc, Franz. Ecrits et correspondances.Paris : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, 2006, (Ecrits d’artistes)

Texte intégral

1Avoir accès aux écrits d’un artiste permet toujours de découvrir de nouvelles entrées à son œuvre, au contexte pragmatique dans lequel évoluait son travail et, plus généralement, à l’histoire des idées. Le début du XXe siècle fut l’une de ces périodes où la prise de parole devenait un volet indissociable de la pratique artistique, tant pour justifier l’élaboration de formes de plus en plus abstraites que pour exprimer les ambitions philosophiques et idéologiques qui les fondent.

2Ce volume réunit de nombreux articles et notes de Franz Marc datant surtout des années 1910-1916, ainsi qu’une vaste sélection de ses correspondances avec d’autres collègues (August Macke, Wassily Kandinsky, Paul Klee, Robert Delaunay...) ou mécènes (Herwarth Walden, Reinhart Piper). Au-delà de l’intérêt historique indéniable de ces documents dont la plupart trouvent ici leur première traduction française, l’appareil critique établi par Maria Stavrinaki offre une mise en contexte circonstanciée, décortique plusieurs enjeux théoriques et favorise une lecture transversale des différents textes du recueil. Guidés par le souci de mieux connaître l’histoire (de l’art) moderne, les éditeurs ont reconstitué les échanges épistolaires entre F. Marc et ses correspondants dans leur dialogue temporel et ont aussi donné la parole à tous les protagonistes des polémiques publiques. L’on peut ainsi suivre les dissonances entre W. Kandinsky et F. Marc à l’égard du spirituel en art, ou le scepticisme de F. Marc envers l’absence de profondeur mystique dans l’art « français » de R. Delaunay. L’on a également la chance de lire ensemble le texte intégral de Carl von Vinnen de 1911 en faveur des valeurs proprement allemandes en art, et sa contestation par F. Marc. Et si l’ouvrage contient plusieurs dossiers éclairants (sur la Nouvelle association des artistes munichois [NKVM] et le Cavalier Bleu ; sur la conception de la couleur chez F. Marc), les « Ecrits du front » et les lettres tardives de F. Marc sont parmi les plus surprenants. L’animisme mystique du peintre y cède place à l’attente d’une conversion quasi scientifique du « type européen » en un « type élevé » que la jeune Allemagne serait la plus apte à incarner.

3Face à la complexité du matériel réuni dans ce volume, le passionnant essai introductif de Maria Stavrinaki place les points de repère dans la quête de F. Marc d’une « surobjectivité » en art qui le conduisit « de l’ensauvagement à l’ascèse ». De façon nuancée et référencée, l’auteure retrace son détachement du monde, depuis le désir de peindre du point de vue du non-humain (l’animal) jusqu’à son acceptation de l’inhumain (la guerre) comme modalité de transformation spirituelle de l’homme. Très intéressante est aussi l’analyse de la dialectique entre nationalisme et internationalisme chez F. Marc.

4Radical et très engagé en faveur d’une histoire de l’art qui ne minimise point la part idéologique dans l’art, ce recueil redonne à la fonction d’une édition critique toute sa force. Un livre à lire et à relire, dont on ne regrette que l’absence de reproductions des tableaux de F. Marc.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Elitza Dulguerova, « Marc, Franz. Ecrits et correspondances », Critique d’art [En ligne], 30 | Automne 2007, mis en ligne le 01 février 2012, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://critiquedart.revues.org/1030

Haut de page

Droits d'auteur

Archives de la critique d'art

Haut de page
  • Revues.org